A propos

Le retour
C’est après environ quatre années d’interruption que j’ai décidé de reprendre la plume et de tenir de nouveau un blog. Passé le cap des hésitations, des soucis techniques liés à l’hébergement, au rachat d’un site web et enfin le choix d’une ligne éditoriale, me revoici devant la page blanche, l’avenir à décrire; surtout à construire; et le coeur encore pleins de rêves, de questionnement, non sans reconnaissance envers mon créateur pour tout ses bienfaits.

Le désir de transmettre
J’ai toujours eu le désir de communiquer ce que j’ai appris, de partager ce que j’ai cueilli de frais dans mes lectures, dans mes discussions, bref, j’ai toujours eu l’envie de transmettre les richesses que j’ai tirées de mes rencontres, humaines, intellectuelles, voire spirituelles. Cependant, les obligations du quotidien, nées d’un retour au pays dans un contexte post-crise électorale, les challenges qu’exigent de nouvelles fonctions , enfin les obligations familiales nées de deux naissances successibles (portant à trois le nombre) d’enfants que le Seigneur a bien voulu nous confier, à mon épouse et moi, sont autant de raisons non moins négligeables qui m’auront amené à prendre un peu de recul dans un contexte de changement afin d’absorber progressivement les challenges et responsabilités qui étaient les miennes.  Mais à aucun  moment, le désir de transmettre, ne m’a quitté. Le désir de laisser une trace de tous ces bouleversements en moi; le désir de laisser quelque chose aux générations à venir, mais surtout, le désir de laisser des leçons, des repères, des cailloux, le long de mon cheminement en tant qu’être humain.

Rien ne presse
Comme le disait l’ecclésiaste :

Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera,
il n’y a rien de nouveau sous le soleil.
Ecclésiaste 1:9

C’est fort d’une ancienne expérience de blogueur que je reviens de nouveau alimenter ce site, qui je l’espère deviendra votre site. Il se veut beaucoup plus direct, moins ambigu et surtout accessible à tous crystalisant les allers et retours entre doute partage et « illumination ». La quête de la vérité est un chemin tortueux pour l’âme mais personne ne peut douter des bienfaits que l’on ressent à emprunter ce chemin. C’est une souffrance qui necessite que l’on prenne le temps, le temps de la rencontre avec les autres, le temps de l’écoute de l’autre et meme de ses propres souffrances. Rien ne presse donc car nous sommes résolument orientés vers cet arbre qui nous l’esperons encore, nous donnera de la vie.

Que Dieu vous bénisse et vous garde !
Qu’Il nous aide à rendre ce cheminement agréable
Qu’Il nous donne de tomber sur ces petites pierres le long de notre chemin lorsque nous nous écarterons de sa voie.

Que Dieu vous donne sa paix!

Bien à vous,

Lill Boigny